Une bonne nouvelle pour l'industrie française de l'événementiel

Une bonne nouvelle pour l'industrie française de l'événementiel

Superbe nouvelle pour l'événementiel français, les organisateurs n'auront plus à payer les policiers et gendarmes mobilisés lors des festivals. 

Ces frais, ajoutés à la charge des organisateurs depuis mai 2018 étaient dévastateurs pour leur activité. 

Le conseil d'État a finalement fait machine arrière. 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés.